Contribution  

Donate using PayPal
Amount:
   
"Sold City"
 Contribution jusq-ic

54.240,08 €

 

   

Appel à soutien d’un projet de film.

SOLD City - Les bons locataires pour le marché

 

Le nouveau „Film vu de la base“ de Leslie Franke et Herdolor Lorenz

 Aidez-nous à créer le film qui montrera comment venir à bout de la spéculation sur les logements.

 

Depuis la crise financière, les métropoles du monde entier connaissent un boom immobilier sans précédent, avec des prix fonciers en hausse constante. Mais il y a un revers à la médaille : la hausse des loyers. L’augmentation des revenus ne suit pas la même évolution. Les citoyens à revenus moyens ou modestes sont menacés de déplacement hors des quartiers convoités des centre-villes.

Jusqu’en 1989 les bénéfices issus de la construction de logements étaient fortement réglementés, c’est-à-dire associés à l’utilité publique. Mais depuis 1990, seul le marché doit décide. La visée sociale de la politique du logement n’est plus déterminante, seulement le retour sur investissement des logements construits.

 Le rendement, c’est le métier des groupes immobiliers à croissance rapide. Les sociétés côtées en bourses comme Vonovia et Deutsche Wohnen règnent sur le marché du logement en Allemagne, mais aussi de plus en plus en Europe. Ils font des profits records dont même les banques rêveraient. Les actionnaires sont des fonds de pension anonymes et autres fonds d’investissement provenant du monde entier, qui après la crise financière de 2008, cherchant de nouveaux placements rentables, ont découvert le „béton en or“.

Les prévisions de rendement changent l’image de la ville. Les centre-villes se transforment en musées touristiques. Les quartiers autrefois urbanisés deviennent des coins de sortie pour hipsters, avec bars et scène artistique uniformisés. C’est là qu’affluent tous les matins les employés depuis leurs banlieues, pour repartir le soir venu, car ils ne peuvent plus payer les loyers de ces quartiers prisés.

  „SOLD CITY“ ne se contente pas de mettre en lumière les dangers qui pèsent sur la culture de la ville. Il faut prendre conscience d‘une nouvelle grande question sociale et d‘une immense menace pour la démocratie.

 Le film se penche sur la façon dont les gens vivent le boom immobilier, à Berlin, Paris, Hambourg, Munich, Londres, Singapure et Vienne. Il examine l’origine de la hausse des prix et les possibilités et alternatives pour la contourner.

 Un film vu de la base.

 „SOLD CITY“ a pour origine la „base“ – c’est-à-dire qu’il est financé par ceux qui veulent le regarder, qui veulent le montrer, ceux qui ont besoin de ce moyen pour informer.

Les derniers projets des réalisateurs suivantes ont démontré comment obtenir une meilleure compréhension et une plus grande mobilisation : „Water Makes Money“, „Qui sauve qui ?“, „Le bon patient pour le marché“ et „Le bon humain pour le marché“.

C’est pourquoi nous vous demandons : Aidez-nous à faire ce film si nécessaire et si urgent.

Investissez dans le film „SOLD CITY“ : Pour que se loger ne soit pas qu‘une question de portefeuille.

  • Chaque donateur devient mécène du film. A partir de 20€ vous recevrez de la part de „Gemeingut in BürgerInnenhand“ (Patrimoine commun aux citoyens) un DVD avec licence pour diffusion non commerciale.
  •  A partir de 100€ vous êtes cité au générique, si c’est votre souhait.
  • A partir de 1000€ vous êtes invité d’honneur à la première du film.

 Paiement par virement, sur le compte :

GLS Bank, IBAN: DE49430609672020346200, BIC: GENODEM1GLS /ou encore Paiement par Paypal.

 

160.000 EURO >>> Votre contribution

c’est le soutien de „la base“, qui doit bâtir les fondations du film jusqu’au 31 Octobre 2023.

 

 

 

 

   

Supporters  

Unterstützer